FBG Prepresse

Recevez mes nouveautés par e-mail en vous inscrivant à la newsletter:

Du paganisme au progrès

Préfacé par SAR le prince Charles-Emmanuel de Bourbon de Parme

paganisme

abrégé historique des relations entre la France et l’église romaine de Clovis à Benoît XVI.

Les meilleurs points d'observation comme les plus convoités de la diplomatie internationale restent, de nos jours encore, les ambassades ou les représentations accréditées à Rome auprès du Saint-Siège.

Aux cent soixante-dix-sept nonciatures ou délégations apostoliques réparties à travers toute la planète répondent, dans la Ville éternelle, autant d'ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires, de ministres conseillers appartenant presque à la totalité des pays du globe. Le plus petit état du monde se livre ainsi à une activité diplomatique aussi intense qu'efficace comme en 1962, lorsque le risque d'une nouvelle guerre mondiale fut définitivement écarté grâce à la médiation personnelle apportée par Jean XXIII lors de la confrontation américano-soviétique à l'occasion de l'affaire des missiles de Cuba.

Une telle expérience a été forgée durant des siècles.

Avec la France, ces liens sont plus anciens encore et  remontent historiquement à la fin du Ve siècle, à l'aube du règne de Clovis.

Tantôt chaleureuses, tantôt plus tumultueuses, les relations diplomatiques du Saint-Siège et de la Fille aînée de l'Eglise n'ont pas seulement façonné une histoire jugée de nos jours révolue. Le XXe siècle a connu de nouveaux développements.

Ainsi, les actuels phénomènes de société contribuent-ils régulièrement à renouveler, de part et d'autre, les échanges, les contacts voire même à justifier des interventions plus marquées.

Pour mieux comprendre la complexité de ces relations internationales situées à un niveau si élevé, l'abrégé historique de Frédéric de Berthier de Grandry m'apparaît être un outil des plus appropriés. Conçu avec beaucoup de clarté, cet ouvrage est fort judicieusement enrichi de tableaux, d'annexes qui en facilitent la compréhension et qui permettent un examen impartial de ces rapports féconds et permanents. C'est donc avec beaucoup de joie que j'ai accepté la proposition de l'auteur, que je connais depuis longue date et dont je connais la valeur des travaux, de préfacer son nouvel ouvrage.

Dans ce contexte, les lecteurs découvriront, par exemple et non sans surprise, la place prédominante d'un monument tel que la basilique de Saint-Denis, cœur de l'épanouissement du christianisme en France, relégué trop souvent à une position secondaire. A l'inverse, ils découvriront qu'en ce lieu se sont tissés les premiers fils de cette longue trame, alors que le christianisme, toujours sous le coup des persécutions, affichait déjà résolument sa confiance en un avenir que les hommes de bonne volonté sauraient construire s'ils apprenaient mutuellement à se rapprocher.

SAR le prince Charles-Emmanuel de Bourbon de Parme

Président d’honneur du Mémorial de France à Saint-Denys

 

Du paganisme au progrès, abrégé historique des relations entre la France et l’église romaine de Clovis à Benoît XVI,

Préface de SAR le prince Charles-Emmanuel de Bourbon de Parme, président d’honneur du Mémorial de France à Saint-Denys, Paris : 2006 (27, Evreux : Imprimerie Hérissey) - 240 p. – couv. Ill. en coul. ; 19,5 cm - ISBN 2-9513699-3-X (br.).

10 EUROS TTC

+ 3 EUROS DE PORT

IMPORTANT : Frais de port pour la France métropolitaine, veuillez nous consulter pour une autre destination.

Prix hors frais de port.
alt

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ENVOYER UN CHÈQUE DE 13 EUROS À L'ORDRE DE "FRÉDÉRIC DE BERTHIER", AU 18 RUE PIERRE BOUDOU, 92600 ASNIERES-SUR-SEINE